hebdoOSM 491

10/12/2019-16/12/2019

lead picture

Haikus créés avec des rendus OpenStreetMap 1 | © satellite studio, Données cartographiques © Contributeurs et contributrices OpenStreetMap

Joyeux Noël

  • Nous tenons à remercier tous nos lecteurs des neuf différentes versions linguistiques du bulletin, qui montrent leur appréciation de notre travail par leur intérêt et leurs commentaires. Cela confirme aux rédacteurs que nous réalisons bien plusieurs actions, en fournissant à la communauté OSM les nouvelles informations les plus importantes que nous avons observées.La cartographie et l’observation céleste ont toujours été sœurs. Alors que les civilisations à travers la terre sont sur le point de célébrer le solstice d’hiver de différentes manières, nous souhaitons à tous nos lecteurs, leurs familles et leurs amis une fête paisible et contemplative. Nous espérons que le prochain numéro sera publié juste à temps pour 2020 (comme vous le savez, les rédacteurs n’ont pas de vacances ou de congés, donc si vous souhaitez également participer, veuillez nous contacter 😉 ).

Cartographie

  • Rebecca Firth a twitté un diagramme suggérant 5 étapes dans le processus d’ajouter des détails dans OpenStreetMap. Ces étapes reflètent typiquement des projets HOT et, comme le suggèrent les commentaires, il est probable que des étapes similaires existent pour d’autres activités OSM, mais en faisant ressortir certains aspects différemment. Par exemple, les bâtiments arrivent généralement après les POI.
  • Kevin Bullock, de Maxar, a annoncé dans une entrée de son journal OSM que l’imagerie de fond Maxar pour OSM est mise hors ligne. Un certain nombre de cas suggèrent que l’accès à ces images est abusif. Maxar travaille avec les développeurs d’au moins un éditeur de cartes pour améliorer la sécurité. Les commentaires fournissent des liens vers diverses discussions techniques sur ce point.
  • Les Norvégiens convertissent leurs dernières 100 cabines téléphoniques désuètes en petites bibliothèques. L’attribut pour les représenter est amenity=public_bookcase. Amusez-vous bien à ajouter ces boites à livres.
  • Les plateformes OpenStreetCam et ImproveOSM déménagent vers les studios Grab suite à un nouveau partenariat avec Telenav. Grab, une entreprise technologique basée à Singapour qui fournit des services de covoiturage et de logistique, est membre corporatif de l’OSMF. Leur équipe de cartographie à distance travaille sur les routes manquantes en Asie du Sud-Est. Dans le passé, cela a conduit à des problèmes de qualité cartographique et leur sous-traitant GlobalLogic a provoqué une controverse avec une inscription orchestrée de 100 employés à l’OSMF en 2018.

Communauté

  • Valeriy Trubin continue sa série d’interviews de contributeurs OSM. Il a parlé d’imports en masse avec SviMik (ru) (traduction automatique) d’Estonie et de validateurs avec wowik (ru) (traduction automatique) de Russie.
  • Ilya Zverev a partagé (ru) (traduction automatique) une note pessimiste à propos du futur d’OSM. En résumé, il pense que si rien ne change d’ici deux ou trois ans, ce sera la mort du projet. Dans son billet de blog, il donne comme causes le manque de contrôle sur certains domaines comme le balisage, le site web, les ressources de développement et la licence.
  • La communauté OSM turque a organisé son premier Carto-Weekend, centré sur les villes de Trabzon et Rize dans la région de la Mer Noire, avec la participation de Yer Çizenler (traduction automatique), de la Société des étudiants en logiciels et technologies de cartographie de KTU et de Mapeado Colaborativo (traduction automatique) les 14 et 15 décembre. Les détails de l’événement ont été partagés sur la page wiki (traduction automatique).
  • En 2020 l’Allemagne rendra illégales (de) (traduction automatique) les applis qui avertissent leurs utilisateurs de la présence de radars de vitesse. Le message a initié une longue discussion (de) (traduction automatique) sur le forum allemand sur l’étendue de cette régulation et la légalité d’application reliées à OSM avec ce type de fonctionnalité, comme OsmAnd.
  • Eugene Alvin Villar, qui contribue à Wikipédia depuis 2002 et à OSM depuis 2007, a publié un billet de blog sur les conversations qu’il a eues avec Edward Betts sur Wikidata+OSM lors du State of the Map 2019 à Heidelberg et au WikidataCon 2019 de Berlin. Il renvoie aux présentations tenues lors des deux conférences et explique pourquoi il pense qu’OSM et Wikidata devraient être reliés.

Fondation OpenStreetMap

  • Frederik Ramm, trésorier sortant de la Fondation OpenStreetMap, a publié le rapport financier annuel de l’OSMF pour l’Assemblée générale annuelle de décembre 2019.
  • Le Groupe de travail sur la licence de l’OSMF a publié les minutes de la réunion du 14 novembre 2019. Le principal sujet était le brouillon des règles d’attribution.
  • Christoph Hormann a partagé une brillante analyse des résultats de l’élection du Conseil d’administration de l’OSMF. A lire !
  • Dans son blog OSM, Frederik Ramm appelle à la fin de « l’absurdité du leadership ». OSM est un projet d’amateurs, de créateurs et d’activistes. Exiger une expérience de gestion pour le conseil d’administration de l’OSMF ne profite pas aux efforts de diversité.
  • Ilya Zverev a écrit un billet de blog intitulé de façon provocante « L’OWG doit être détruit », dans lequel il décrit les problèmes qu’il voit avec le Groupe de travail des opérations. Dans le fil des commentaires, Andy Allan suggère que les lecteurs qui veulent un ensemble de suggestions plus pratiques, d’un ancien membre d’OWG, puissent lire ses idées. La critique n’est pas nouvelle : il y a plus de cinq ans, Ed Freyfogle avait signalé des déficits organisationnels et rapporté qu’on lui avait dit : « Si vous voulez contribuer en tant qu’administrateur système et entrer dans les détails techniques, vous devez vivre à Londres et aller au pub avec ces gars. ».
  • Heather Leson déplore, dans un article de journal, l’absence de femmes ou de personnes du Sud au sein du nouveau Conseil d’administration de l’OSMF. Elle fait quelques suggestions sur la façon dont on pourrait y remédier à l’avenir.
  • Manfred Reiter appelle dans son Blog OSM (traduction automatique) à revenir aux faits dans la discussion sur la diversité, pour modérer le ton de la discussion et pour mener une étude de base approfondie avec la participation de chercheurs.

Événements

  • Après le dernier SotM vient la préparation de la prochaine rencontre internationale. Le SotM 2020 aura lieu du 3 au 5 juillet au Cap en Afrique du Sud. Vous trouverez les premières informations sur le site web de la conférence et sur le wiki OSM.
  • Le deuxième State of the Map Baltique après 2013 se tiendra à Riga, Lettonie, le 6 mars 2020. Comme Ilya Zverev l’avait annoncé, la conférence aura lieu en anglais.
  • La conférence FOSSGIS 2020 (de) (traduction automatique), la principale conférence allemande sur les logiciels cartographiques libres et ouverts et OSM, se tiendra du 11 au 14 mars 2020 à Fribourg. Le dernier jour, traditionnellement appelé « Samedi OSM  » (de) (traduction automatique), proposera de nombreuses conférences et rencontres sur des sujets liés à OSM.

OSM et l’humanitaire

  • Le HOT Blog montre six façons d’améliorer la vie et la survie dans les régions problématiques du monde grâce à de meilleures cartes. Un soutien est fourni par le biais des projets de collecte de fonds en cours. Des dons sont demandés.
  • Hawa Adinani (HOT) a publié un article de blog intitulé « Ce que nous avons appris de la cartographie de la mégapole de Dar es Salaam » – .
  • Felix Delattre invite les personnes intéressées à tester la version 4 du Tasking Manager à s’inscrire. Ce test qui débute se déroulera en trois phases jusqu’au 8 février.

Cartes

  • Andreas Binder présente winterLayer, une surcouche de rendu OSM qui affiche les chemins de randonnées hivernaux, les pistes de chaussures de neige, de ski, de cross-country et beaucoup plus.
  • Hidde Wieringa a publié un guide détaillé sur la façon de créer une carte cycliste avec des données ouvertes. La chaîne d’outils comprend Mapnik, PostgreSQL+Extension PostGIS, Python et GDAL et utilise les données d’élévation OSM et SRTM. Les scripts qu’il a utilisés sont disponibles sur GitHub.
  • [1] OpenStreetMap Haiku est un nouveau site web créé par Satellite Studio qui génère des poèmes. Le générateur géo-alimenté utilise une carte de localisation et la donnée OpenStreetMap data pour créer des haikus en utilisant une base de données de mots liés à des coordonnés géographiques.
  • La société Targomo a lancé un outil pour visualiser les POI. L’objectif n’est pas de proposer une nouvelle carte de POI, mais de fournir une API qui permette de trouver des modèles de distribution ou une meilleure connaissance des mouvements de population, des préférences locales ou d’aménagement urbain.
  • Selon la chaîne de télégramme « Urban data » (ru) (traduction automatique), le programmeur russe Ilya Aralin a créé une carte des villages de chalets (ru) (traduction automatique) autour de Moscou en Russie. Il y a plusieurs couches de données : transport, écologie, commerces. Sur cette carte, les villages sont marqués de différentes couleurs : bleu – bonnes conditions de vie, rouge – mauvaises conditions. Malheureusement, l’attribution OSM n’est pas correctement spécifiée.

switch2OSM

  • Suite à une discussion sur Hacker News sur la nouvelle apparence de switch2osm.org, un bon nombre de problèmes ont été résolus sur github et d’autres contributions sont les bienvenues.
  • GoldenCheetah, un outil d’analyse de données de compteurs de puissance (surtout des ordinateurs de vélo) passe graduellement de Google à OSM. Il y a actuellement plusieurs candidats pour la version 3.5, prévue pour début 2020.
  • Alex Wellerstein décrit ses expériences avec l’utilisation de Google Maps pour sa NUKEMAP : un manque de support, une API stagnante et un modèle de prix « insensé et punitif si vous êtes un développeur web éducatif qui construit tout ce que les gens trouvent réellement utile ». Du coup, il a pris la décision de passer au service Mapbox et aux données OpenStreetMap.

Données ouvertes

  • European Water Project, une ONG nouvellement fondée et basée en Suisse qui vise à réduire les déchets, a rédigé des instructions pour l’ajout de nouvelles fontaines d’eau potable dans OSM et demande de l’aide à ce sujet. L’ONG veut utiliser les données des fontaines avec une application Web progressive qu’elle développe, qui permettra aux utilisateurs d’y remplir gratuitement leurs bouteilles d’eau.
  • La distinction entre les termes « open data » (y compris OSM), « open source » et « open standards » est expliquée précisément avec de nombreux liens dans un article de GeoSpatial World.

Développement

  • Leaflet est probablement la librairie la plus utilisée pour affricher des cartes, mais un fil de discussion récent sur Hacker News constitue un rappel utile de toutes les fonctionnalités qui ont été ajoutées récemment à OpenLayers. mourner, un développeur de Leaflet, y explique les différences entre Leaflet et OpenLayers.
  • Richard Fairhurst explique comment il a obtenu une amélioration substantielle des performances de rendu des tuiles en utilisant Mapnik pour cycle.travel. L’astuce clé est d’éviter de composer le terrain (ombrage des collines, etc.) à la volée.
  • Abdishakur a rédigé un guide sur comment utiliser OSMnx pour accéder à la donnée OpenStreetMap avec Python avec Google Colab.

Connaissez-vous…

  • l’application mobile Wikimedia Commons (uniquement sur Android) avec laquelle vous pouvez téléverser rapidement des images sur Wikipedia Commons ? OSM y est utilisé comme carte de base.
  • OpenSeaMap, un projet open source qui vise à créer une carte nautique libre du monde ?
  • … le site MapTourist (ru) (traduction automatique), où sont compilées et publiées quotidiennement des cartes pour les appareils de navigation et les applications Garmin à partir des données OpenStreetMap ?
  • OSMHydrant, une carte basée sur Leaflet qui montre toutes les bouches d’incendie sur OSM ? De plus en plus de brigades de pompiers utilisent cette carte disponible en 11 langues.
  • … le fait que de nombreuses villes dans le monde possèdent des cartes de transport public en temps réel basées sur OSM ? Par exemple, Tallinn (Estonie), Saransk (Russie) et Murmansk (Russie).
  • … le fait qu’il y a plus de 1,5 million d’objets avec un attribut « fixme » ? Peut-être pouvez-vous regarder ceux de notre entourage et en solutionner certains ? Vous pouvez utiliser cette requête Overpass-Turbo pour les trouver.

Autres sujets géographiques

  • Selon un billet de blog de la start-up, il y a désormais un milliard d’images sur la plateforme Mapillary, toutes disponibles librement pour la cartographie dans OpenStreetMap. L’étape des 500 millions a été dépassée il y a huit mois.
  • Près d’un million de citoyens roumains résidant à l’étranger ont voté lors du second tour des élections présidentielles roumaines de novembre 2019. Giorgio Comai a utilisé OSRM pour trouver la meilleure façon pour les électeurs roumains en Italie d’atteindre un bureau de vote.
  • Le blog de Google explique comment ils utilisent différents types d’images (y compris des images au niveau de la rue) pour créer les cartes disponibles via Google Maps.
  • Google Maps teste une nouvelle fonctionnalité pour identifier les zones bien éclairées qui pourront ainsi être utilisées pour trouver des itinéraires perçus comme plus sûrs.
  • Martin Dobias, l’un des principaux développeurs de QGIS, présente les nouvelles capacités de QGIS 3D et les futurs plans le concernant.
  • Il n’y a pas si longtemps, nous écrivions à propos d’un aigle qui volait trop loin et qui endettait les scientifiques russes à cause des frais d’itinérance. Sur ce site Web, vous pouvez voir comment ces aigles volent autour du monde.
  • Ryan Morrison a écrit sur le site Daily Mail Online que les scientifiques ont créé  » la carte la plus précise à ce jour  » des terres situées sous la calotte glaciaire de l’Antarctique, pour les aider à prévoir l’impact des changements climatiques sur le continent.
  • Fin novembre à Moscou, le système de transport ferroviaire de surface « Moscow Central Diameters » a été lancé. « Let’s bike it », le mouvement russe pour les droits des cyclistes, a analysé le schéma de circulation des trains et a créé une carte (ru) (traduction automatique) des passages à niveau. La plupart d’entre eux sont peu pratiques et peu sûrs pour les piétons et les cyclistes.

Événements à venir

Quoi Quand Pays
Alice PoliMappers Adventures 2019 2019-12-01-2019-12-31 everywhere
Londres London Xmas Pub meet-up 2019-12-19 united kingdom
Biella Incontro Mensile 2019-12-21 italy
Düsseldorf Stammtisch 2019-12-27 germany
hosted by Chaos Communication Congress 36C3 OpenStreetMap assembly 2019-12-27-2019-12-30 germany
Riga State of the Map Baltics 2020-03-06 latvia
Râmnicu Vâlcea EuYoutH OSM Meeting 2020-04-27-2020-05-01 romania
Le Cap State of the Map 2020 2020-07-03-2020-07-05 south africa

Note: Pour que votre événement apparaisse dans l’hebdoOSM, ajoutez-le au calendrier.

Cet hebdoOSM a été préparé par Anne Ghisla, Nakaner, PierZen, Rogehm, SK53, SeverinGeo, Silka123, Guillaume Rischard (Stereo), SunCobalt, TheSwavu, derFred, geologist.

One thought on “hebdoOSM 491

Comments are closed.